Accueil > Concours "Aventure Citoyenne" > Les Lauréats du Concours "Aventure Citoyenne" de 2019/2020 > Premier prix 2020 : la classe de Mme Sophie BENOIST - Ecole Gutenberg à (...)

Premier prix 2020 : la classe de Mme Sophie BENOIST - Ecole Gutenberg à Parthenay

mercredi 4 novembre 2020, par Bruno

Voyage dans la mémoire

Récit de Michel

J’avais 7 ans en juin 1940. Je vivais Houldizy dans les Ardennes en France avec ma famille.
Dans notre pays, il y avait la guerre. Le département des Ardennes était situé tout près de la zone de combat contre les allemands.
Un plan d’évacuation était prévu permettant le retrait à l’arrière des populations de la zone de combat. Cela permettait de faciliter le déroulement des opérations militaires dans les zones frontalières ainsi que les déplacements des troupes sur les arrières. Cela évitait de laisser tomber aux mains des ennemis les hommes, les femmes et les enfants.
En 1940, l’instituteur a formé le convoi sur la place du village.
Le voyage a duré un mois à pied.
J’avais peur pendant le trajet des bombes.
Pendant le trajet, j’ai croisé des évacués de tout le pays, des débris d’armée.
J’ai vu des pauvres gens n’en pouvant plus, des malheureux transportant leurs vieux parents sur des brouettes, des automobiles qui obligeaient les gens à pied à se ranger sur le côté de la route.
Au bout d’un mois, nous sommes arrivés à Gourgé. Nous avons traversé le pont et avec ma famille, nous avons été logés par des fermiers au hameau de Belle-Bouche.
Je suis allé à l’école du village et je me souviens des trajets avec mes trois bons copains de la ferme, 4 km à pied le matin et 4 km à pied le soir.
Nous avons été bien reçus moi et ma famille.
Au bout de trois années à Gourgé, nous sommes repartis.

Récit s’appuyant sur des écrits de Michel Laffineur et sur les archives de l’époque.
Vidéo du récit de Michel

Voyage au cœur de la citoyenneté

Récit de Rama

(élève syrienne de la classe CM1/CM2 de l’école Gutenberg)

Je vivais en Syrie avec ma famille : mon grand frère Mohamad, ma sœur Saloa, mes frères jumeaux, ma maman et moi Rama.
Dans notre pays, il y a la guerre. Un jour, une bombe a explosé sur notre maison. Elle était toute détruite. Ma maman, ma sœur... Tout le monde pleurait.
Nous sommes allés vivre chez notre mamie. Une bombe a explosé dans un magasin à côté de chez mamie (une fenêtre de la maison de mamie a explosé). Nous avons dû déménager.
Maman a acheté une nouvelle maison qui était grande. Il y avait une cave où l’on pouvait se cacher longtemps. C’était comme une chambre... pour éviter les bombes. Notre tonton vivait avec nous dans la maison.
Mais, maman avait peur pour nous. Nous sommes allés au Liban en autocar. Cela a duré 2 ou 3 jours.
Mes frères travaillaient au Liban et moi j’allais à l’école. Tout le monde parlait arabe.
Pendant 10 ans, on a été tranquille.
Ma maman au Liban avait peur pour nous. Par exemple, quand on était à l’école, des gens nous disaient de rentrer chez nous car on était syriens.
Des messieurs ont pris nos livrets de famille, ont fait des copies et on a attendu pour pouvoir partir en France. C’est l’association Aurore qui nous a aidés.
Un jour, on a pris l’avion. On a atterri à Paris. On est restés dans une petite ville près de Paris On était dans un hôtel puis dans une maison à côté de l’hôtel.
Puis, un jour, on a pris une voiture puis le bus. Le bus s’est arrêté à Parthenay. Il pleuvait, j’étais toute trempée...
A Parthenay, je vis dans un appartement, dans un immeuble.
J’ai été accueillie dans ma nouvelle classe par les élèves. Je jouais avec eux pendant la récréation. Ils m’ont aidée à lire, à faire mes leçons, à parler français.

Récit de Rama, élève syrienne de la classe CM1/CM2

Vidéo du récit de Rama

Des réfugiés syriens

titre documents joints