Accueil > Les écoles en 79 > Novembre 2021 : les parents d’élèves des écoles du Réseau d’Education (...)

Novembre 2021 : les parents d’élèves des écoles du Réseau d’Education Prioritaire du collège Molière de Loretz-d’Argenton font connaître leur mécontentement face aux besoins en médecine scolaire

samedi 27 novembre 2021, par Bruno

Les parents d’élèves des écoles du Réseau d’Education Prioritaire du collège Molière de Loretz-d’Argenton font connaître leur mécontentement face aux besoins en médecine scolaire (Cersay, Saint-Pierre-à-Champs, Saint-Martin-de-Sanzay, Bouillé Loretz et Argenton l’Eglise). « Les parents d’élèves cherchent un psychologue et un médecin scolaire » pouvait-on lire sur le panneau porté par Stéphanie de Sousa, membre du bureau de l’association de parents lors de la manifestation organisée devant l’école Marcel Pagnol (Bouillé Loretz) mercredi matin. Les retours d’une enquête menée auprès des familles fait apparaître que ce sont 7 à 10 % des enfants qui auraient besoin d’un accompagnement. Une pétition circule pour dénoncer la situation. Les délégués de l’Education nationale (DDEN) ont souhaité se joindre au mouvement. Ils rappelaient qu’ils œuvrent pour « une école promotrice de santé par un environnement physique et social favorable à la sécurité, à la santé et au bien-être des élèves et des personnels ». Ils affirment « qu’aucun enfant ne devrait être privé du droit d’accès régulier au service public de la médecine scolaire ». Allusion également à l’école inclusive qui permet à l’enfant en situation de handicap « d’avoir droit à une place en classe ordinaire, un accompagnement par des personnes formées en conséquence (AESH, accompagnateurs des élèves en situation de handicap).

Rôle du médecin scolaire :

Le médecin scolaire a un rôle de prévention et d’éducation à la santé, essentiel au sein de l’école. Il ne soigne pas mais informe les familles. Il peut poser un diagnostic et orienter vers les professionnels de santé adaptés. « Les visites médicales et de dépistage obligatoires prévues à l’article L. 541-1 du code de l’éducation ont lieu au cours de la sixième année et de la douzième année de l’enfant » (education.gouv.fr). Découvrir précocement ce qui peut entraver la réussite scolaire de l’enfant est essentiel.

JPEG - 1.3 Mo
Parents en quête d’un psychologue et d’un médecin scolaire
PDF - 336 ko
Article du Courrier de l’Ouest sur les besoins en médecine scolaire dans les écoles du Réseau d’Education Prioritaire du collège Molière de Loretz-d’Argenton